Calandreta La Garriga Dimècres 25 d’octòbre 2017

 
 Adieu brave mond (e desencusatz-me se m’engane)
un cafè òc de mancar pas aqueste dimècres 25 d’octòbre,
Calandreta La Garriga, camin de Carabòtas a Ginhac
tre 7 oras dau vèspre.

un café occitan à ne pas manquer ce mercredi 25 octobre,
Calandreta La Garriga, chemin de Carabottes à Gignac
à partir de 19h.

Una femna, Josiana Ubaud, D’aubres e d’òmes
Arquitectura e marcaires vegetals en Provença e Lengadòc.
Per una lectura culturala e simbolica dels paisatges mediterranèus.
(Edisud – 2017)

o « Diga-me çò que plantas, e te dirai qual siás. »


 

« Dis-moi ce que tu plantes, je te dirai qui tu es. »

Architecture et marqueurs végétaux en Provence et Languedoc

Pourquoi le cèdre est-il toujours associé aux prestigieuses propriétés et le micocoulier aux modestes chapelles romanes ? Pourquoi le figuier, le cyprès, la treille ont-ils inspiré tant d’écrivains de langue d’oc, alors que le platane et le marronnier les ont laissés indifférents ? Pourquoi des espèces remarquablement adaptées au climat méditerranéen tombentelles peu à peu dans l’oubli – et pourquoi cet engouement effréné pour le palmier ? C’est que les arbres n’ont jamais été plantés par hasard. Certains, par leur forme, leur feuillage, leur odeur – par leur histoire et leur charge symbolique aussi – parlent aux humains plus que d’autres : les arbres sont porteurs d’une sociologie qu’il est passionnant de décrypter. La vocation de ce livre est donc d’initier à une lecture culturelle des arbres utilisés dans le Midi près des architectures traditionnelles (maisons de village, maisons bourgeoises, masets, cabanons, portails, puits, tombes), et d’analyser leur évolution en usage contemporain. Leurs noms, leur évocation dans la littérature occitane, leur place dans le discours ou les dictons populaires apportent un éclairage inédit sur les paysages méditerranéens. Héritiers d’une culture ancienne ou témoins plus récents du rang social des propriétaires, aimables fournisseurs d’ombre ou orgueilleux étendards municipaux, les arbres ont beaucoup à nous apprendre… sur les hommes. Dis-moi ce que tu plantes, je te dirai qui tu es.

Lexicographe et ethnobotaniste en domaine occitan (Languedoc et Provence), Josiane UBAUD étudie le lexique des plantes et le regard que l’homme occitan porte sur son environnement, par l’analyse des textes littéraires et des enquêtes sur le terrain. À travers des conférences sur la végétation méditerranéenne, des articles, des sorties botaniques ou des émissions de radio, elle essaie de faire partager sa passion pour les plantes et les paysages, toujours en liaison avec la culture et la langue d’oc.
​​
Per ne saupre mai / Pour en savoir plus:

lo site de l’autora / site de l’auteure​

http://www.josiane-ubaud.com/index.htm

 
​Per començar o contunhar de faire conoissença / pour commencer ou continuer à faire connaissance: une émission de radio Lengadòc, Occitanitude présentée par Jean Tuffou

https://radiolengadoc.com/occitanitude-josiane-ubaud/

Nous profiterons de la venue de Josiane pour inaugurer l’allée qui désormais portera son nom. Coma de costuma, venètz e portatz, repais partejat tre 7 oras dau vèspre. 

   CONVIDACION / INVITATION
 Aprofiècharem de la venguda de Josiana per faire l'estrena de l'alèia que portarà d'ara endavant son nom,
 en preséncia de las presidentas de Juvinhac Occitan e dau ceucle de Lodèva e tanben dau president de la corala de Sant Guilhem.